Informations suite à la commission de la restauration scolaire du 15 octobre 2013

Cette commission s’est déroulée en partie en présence des enfants de la Chevalerie.

Ceux-ci souhaiteraient plus de frites, burgers, pizzas, crêpes et Nutella, etc....

Ils souhaitent également qu’il y ait plus de repas à thèmes, tels que repas d’Halloween, repas à thème indien, breton ( crêpes), chinois... cette dernière suggestion de repas à thèmes a été très bien accueillie par les représentants de la CCVD et le chef.

 

A l’école primaire Louis Drouet, pour ce qui est du self qui fait grandir, globalement la mise en place s’est bien passée aussi bien pour les élémentaires que pour les grandes sections.

L’organisation s’est améliorée, ce qui fait que les incidents de début d’année à Louis Drouet concernant les classes qui n’avaient que 10 min pour manger ne se sont pas reproduits.

Les ilots de débarrassage sont mal adaptés pour les grandes sections, car ils sont trop hauts. Une poubelle sera ajoutée sur le côté pour leur permettre de vider leurs assiettes dans de meilleures conditions.

Les orifices prévus pour vider les assiettes sont trop étroits et même les plus grands ont du mal à vider leur assiette proprement.

 

Les grandes sections de Louis Drouet ont finalement préféré manger sur des tables normales plutôt que sur les petites tables qui ont été ramenées de la Guesle.

 

Pour l’école élémentaire de la Billardière :

  •  Les portions sont établies selon une règlementation  qui fixe le grammage ( ex: viande de bœuf: 40g pour un maternel, 60g pour un élémentaire). Ainsi, le chef envoie dans chaque école la quantité nécessaire pour l’ensemble des élèves, mais les élèves demandent eux même les portions qu’ils souhaitent. Cela dit, il semble que certaines dames de service aient la main plus généreuse que d’autre, sans compter qu’il y a parfois des remplaçantes.
  • Il est arrivé que les enfants n’aient pas la possibilité de se resservir, pour ces raisons, mais en général s’il en manque dans une école, le chef en renvoie pour compléter le service.
  • La sauce est souvent servie à part. Pour le Bourguignon, et autres plats, le service sera assuré dorénavant avec une écumoire plutôt qu’avec une louche afin de limiter la quantité de sauce.
  • Pour le repas sans protéines animales, les enfants reçoivent la quantité nécessaire de protéines, et il est rappelé qu’il ne faut pas manger de la viande à tous les repas, et que seul le plat est “sans protéines animales”, cela ne concerne pas l’ensemble du repas.
  • Pour ce qui est des activités à la Billardière, une semaine sur 2, tous les jours de cette semaine, un animateur sportif intervient pour proposer des activités encadrées. Pour les autres activités, coloriage, atelier perles, dessin,... sont ou seront proposées

 Il est rappelé aux encadrants la nécessité d’accompagner les petits et les moyens vers l’autonomie à table tout en gardant à l’esprit qu’ils sont très petits, manquent parfois de coordination pour manger tout seul, et doivent être aidés durant cette première période scolaire. Ils ne doivent ni être nourris à la cuillère, ni rester 1 heure à table s’ils mangent trop lentement....